Accueil / Culture / Visite de l’atelier expérimental d’Alfons Alt Vendredi 3 février 19 heures La Friche Belle de Mai

Visite de l’atelier expérimental d’Alfons Alt Vendredi 3 février 19 heures La Friche Belle de Mai

 

Alfons Alt, photographe-plasticien

« Alfons Alt pousse le langage de l’image qui sépare la peinture de la photographie et la photographie de la peinture sans que cette limite ne soit jamais franchie ou dépassée ».
(Sally Bonn, extrait de Bestiaire, éd. Actes Sud)

Entre pigments et gélatines, penché sur la table d’insolation, Alfons Alt travaille dans un atelier à la Friche la Belle de Mai. Patiemment, il grave des images au pinceau pour fixer les pigments selon un procédé inventé au milieu du XIXe siècle. Un procédé qu’il a actualisé pour créer des œuvres uniques dans lesquelles se conjuguent peinture, photographie et gravure.

Chaque altotype est réalisé à partir d’une matrice (la plupart du temps une photographie réalisée par Alfons Alt à la chambre). Chaque œuvre est ensuite pigmentée avec des pinceaux sur des supports variés (papier, bois, porcelaine, verre…). Sur le métal (cuivre, zinc), Alfons Alt grave avec des acides à partir du même type de matrice.

Alfons Alt est un artiste photographe. Né en Allemagne en 1962, il s’installe en France en 1985 et travaille comme photographe indépendant dans le domaine de l’édition et des arts plastiques. Il se forme aux procédés anciens chez Jean-Pierre et Claudine Sudre. Ensuite chez Jordi Guillumet à Barcelone.

À partir de 1993, il installe et met au point à Marseille, à la Friche, un atelier expérimental sur les procédés historiques.
Alfons Alt se définit comme un altotypiste, c’est à dire comme un « art faber » de l’image. L’altotype est un espace où la photographie rencontre les matières : les papiers, les pigments, le bois, le cuivre…
Depuis 1988, il a réalisé de nombreuses expositions collectives et personnelles (France, Espagne, Portugal, Allemagne, Belgique…) ; et a publié plusieurs ouvrages.
Depuis 1999, il est membre actif de Paleo Psycho Pop (Réseau européen d’artistes visuels) et membre fondateur de la FIUWAC collection (Free International University World Art Collection).
Son travail se trouve dans plusieurs musées, collections publiques et privées.